C'était toujours la musique et des émois particuliers qui nous faisaient revenir à nos écritures blogueuses... A défaut de journal intime... Joie de vous retrouver fidèles!