Un gros smack, une énorme imploration d'excuses à tous ceux et celles qui m'ont cru mort ou parti vers d'autres contrées, peut-être exotiques en tout cas assez déconnectées pour ne pas vous donner de nouvelles de ce qu'était devenue ma vie... trop de potes agaçants, en fait...